Courrier

La lettre de La Griffe

 

aux parlementaires

 

Voici la lettre que La Griffe a adressée, par courrier postal, à chacun des députés des quatre départements de la région Auvergne.

 

 

Clermont-Ferrand, le 10/10/2012

 

 

 

Objet : surpopulation et détresse chez les animaux de compagnie

 

 

 

      Madame la députée, Monsieur le député,

 

Lorsque nous avons créé La Griffe, en septembre 2010, nous avions essentiellement pour but de dénoncer les violences perpétrées par l'homme sur les animaux, toutes espèces confondues. Très vite, nous avons dû ne plus nous contenter de la seule information et passer à l'intervention. Le plus souvent pour sauver, ou tenter de le faire, des chats à la rue. Notamment en procédant à leur stérilisation à nos frais, pour essayer – effort dérisoire – de mettre un terme, en même temps qu'à leur reproduction exponentielle, à la chaîne de la misère et de la souffrance.

 

Nous sommes en effet submergés d'appels à l'aide de la part de particuliers qui voient autour d'eux, de leur résidence, de leur immeuble, cinq, puis dix ou quinze chats en souffrance, des chatons aussi, en grand nombre, tout petits, crottés, affamés. Il y a ceux qui se contentent de lire dans ce spectacle la nuisance, l'inconfort, et qui ne rêvent que d'éradication. Et puis il y a ceux qui sont animés par un élan de compassion et un esprit de justice. Ceux qui voudraient faire quelque chose, mais quoi ? Refuges archi-complets, mises à mort massives dans les fourrières? Refus des collectivités locales d'apporter leur aide?

 

Les efforts des associations de protection animale (très rarement aidées, il faut le souligner) sont énormes. Et ne serviront pas à grand-chose tant que des décisions politiques ne seront pas prises au plus haut niveau.

 

C'est à vous, Madame la députée, Monsieur le député, de prendre en compte ce qui est aujourd'hui, non plus un problème « sanitaire », mais sociétal.

 

En conséquence, nous demandons

 

– La stérilisation obligatoire des chats domestiques.

 

– Un strict contrôle des naissances de chiens.

 

– L'interdiction ferme des petites annonces sur Internet concernant la cession, à titre gratuit ou onéreux, des animaux de compagnie.

 

En outre, nous déplorons et dénonçons l'indifférence de la classe politique sur ces sujets, et d'une manière générale sur tous ceux qui concernent la souffrance animale.

 

Avec nos respectueuses salutations,

 

Pour La Griffe,

 

Josée Barnérias, responsable.

 

  

 

 

La Griffe, BP 10152, 63020 Clermont-Ferrand ; lagriffe@orange.fr ; http://lagriffe.over-blog.net

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *