La question animale en débat

Quel sort

 

pour les êtres sensibles ?

 

Une semaine de rencontres à proximité

de St-Etienne,  fin juillet-début août

 

Estivales2011Banniere-480

 

Les Estivales de la question animale sont des rencontres organisées chaque été en France depuis 2002, dans une ambiance à la fois studieuse et détendue.

Les Estivales sont ouvertes à toute personne intéressée par la question animale, c’est-à-dire celle de l’ensemble des êtres sensibles ou sentients.

Les Estivales 2010 ont eu lieu à Keranne en Normandie du samedi 31 juillet au samedi 7 août.

Les Estivales 2011 se dérouleront à Marlhes dans la Loire, à 25 km de Saint-Etienne, du samedi 30 juillet au samedi 6 août.

Les Estivales sont des rencontres d’échange de savoirs et d’informations, d’expériences et d’opinions, ouvertes à toutes les personnes qui s’intéressent à la question animale: particuliers, représentants de diverses associations, «intellectuels» et «militants de terrain», tenants d’approches philosophiques et stratégiques différentes…

La question animale est celle de tous les êtres sensibles ? c’est-à-dire des êtres qui possèdent la sentience, une subjectivité, que ces êtres soient humains ou non humains ? et de leur statut éthique et politique. Nous aimerions que les débats à ce propos soient éclairés tant par les connaissances que peuvent apporter la philosophie ou les sciences, que par les expériences personnelles et politiques concernant le rapport entre les humains et les autres animaux ou les rapports entre humains à propos des autres animaux.

Les Estivales en tant que telles sont neutres. Les organisateurs des Estivales sont des personnes qui militent en faveur d’un changement profond dans les relations entre les êtres humains et les autres animaux. Ils souhaitent que les Estivales contribuent à faire du statut des animaux, de nos devoirs (ou absence de devoirs) envers eux, l’objet d’un débat sérieux dans la société humaine. Cependant, ils n’imposent aucune exclusive aux positions défendues par les participants, qui peuvent ou non être en accord avec ce projet. Les participants sont libres de leurs propos et en sont les seuls responsables.

Tous les participants sont égaux et contribuent aux frais en fonction de la durée de leur participation, et éventuellement de leurs moyens.

La question animale

Les humains ne sont pas les seuls êtres sensibles: du moins, c’est ce que retient le sens commun, ce que certains courants philosophiques ont toujours soutenu, et que les évolutions récentes de l’éthologie et de la biologie semblent confirmer. La question animale, telle que la définissent les organisateurs des Estivales, est celle de la sentience et de tout ce qui en découle; en particulier de sa définition, de son attribution et de ses implications culturelles, éthiques et politiques.

Selon les présupposés actuels de nos sociétés les animaux non humains ne sont redevables d’aucune considération éthique et juridique sérieuse et sont hors du champ du politique et de la question de l’égalité. Ces présupposés ne peuvent plus être pris pour des évidences. Les organisateurs des Estivales estiment que la société n’échappera pas à un vrai débat sur ces questions, et espèrent faire des Estivales un lieu ouvert, où toutes les positions pourront librement se confronter.

Liens utiles : _ le programme : http://question-animale.org/fr/e11/cnt.html

                       _ comment s’y rendre : http://question-animale.org/fr/e11/lie.html

                       _ tarifs, hébergement, repas : http://question-animale.org/fr/e11/tar.html

                       _ contacts : http://question-animale.org/fr/ctc.html

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *