Ils sont partis

Ils sont nos amis, notre famille, nos compagnons de route, nos petits frères loyaux et vulnérables… Ils nous aiment et nous les aimons. C’est comme ça. Un jour, ils s’en vont. C’est fini, il faudra vivre désormais sans lui, sans elle, sans son regard innocent et amusé sur les choses, sans l’odeur un peu musquée de sa fourrure tiède, sans sa drôle de bouille, sans son inoxydable bonne humeur…

La société ne prend pas en compte la perte que représente un animal pour celle ou celui qui l’avait accueilli dans sa vie et partageait avec lui d’inoubliables moments drôles ou tendres.

Pas de cimetière pour eux. Pas d’oraison funèbre. La Griffe propose à celles et ceux qui ont perdu leur compagnon de conserver de lui une trace. Une photo, quelques mots, petites ou grandes phrases, et son souvenir perdurera comme le sillage d’une comète.

Mouk (2001 ? 2002 ? – 2 février 2022)

Mouk (2001 ? 2002 ? – 2 février 2022)

Ma petite Mouk, Quelque 6800 jours. Dix-neuf années. Voilà le temps que nous avons passé ensemble. Tu les as tous vus arriver, celles et ceux qui ont partagé nos vies depuis, chats, chiens… Tu les as considérés avec une relative indifférence, mais sans la moindre...

lire plus
Zitoune (15 novembre 2005 – 17 décembre 2021)

Zitoune (15 novembre 2005 – 17 décembre 2021)

Ma si belle, ma si sage, ma si forte Zitoune, la dernière de mes « grands » chiens, a fini par me quitter, elle ne le voulait pas et moi non plus je ne le voulais pas. Mais la mort se fiche bien de ce que l’on veut. Cette absence odieuse… Mon amie, mon alliée, mon...

lire plus
Zoé (16/11/2000 ? – 02/12/2021)

Zoé (16/11/2000 ? – 02/12/2021)

Quand commence en vrai la vie de Zoé ? Ou plutôt quelles ont été ses vies successives ? On ne connaît que la dernière. Elle a commencé en février 2016. J’ai reçu un appel. La petite épagneule, adoptée deux ans plus tôt dans un refuge par une vieille dame, se...

lire plus
Volpi : 6 juin 2021

Volpi : 6 juin 2021

Volpi était un petit braque de19kg, né le 20 novembre 2004 et disparu le 6 juin 2021 à 17 ans, qui a illuminé notre existence par sa grande vitalité, son espièglerie et son indéfectible fidélité.

lire plus
Frisquette

Frisquette

(9 septembre 2021) La Griffe n’existait officiellement que depuis quelques mois, lorsque nous avons eu vent d’un petit groupe de chats qui vivaient au sommet du puy de Dôme, sans doute oubliés là par les occupants saisonniers des lieux. L’hiver approchait. Il était...

lire plus
Mesrine, 15 ans et demi, (3 juillet 2020) – La Griffe

Mesrine, 15 ans et demi, (3 juillet 2020) – La Griffe

On pensera ce qu’on voudra du Mesrine historique, « bandit d’honneur » ou vraie crapule, mais ce n’était tout de même pas un enfant de chœur. N’empêche que d’anonymes admirateurs ont baptisé un jour du nom de l’ennemi public un chiot qui n’avait rien demandé. Mesrine,...

lire plus
Charlotte (30 mars 2020) – La Griffe

Charlotte (30 mars 2020) – La Griffe

Il y a environ trois ans, un adhérent de La Griffe avait trouvé, en se promenant, une poulette blanche enfermée dans un piège à renard : elle était censée servir d’appât. Il s’est empressé de libérer la poulette et de rendre le piège inutilisable. C’est ainsi que...

lire plus
Sheila (mars 2020) – La Griffe

Sheila (mars 2020) – La Griffe

La Griffe avait recueilli Sheila et sa copine Fleurette après l’hospitalisation de leur propriétaire en septembre 2014. Elle avait 11 ans. Hélas, la belle petite Sheila nous a quittés. Empressée auprès de son humain, maternelle envers ses congénères, elle avait...

lire plus
Câline (mars 2020) – La Griffe

Câline (mars 2020) – La Griffe

Câline, dont on ne connaissait pas vraiment l’âge (entre 12 et 14 ans sans doute), vivait tranquille avec une dame qui a dû être hospitalisée durablement. La Griffe l’a recueillie. Petite Câline est arrivée à la maison le 5 avril 2019. C’était une petite mamie chien...

lire plus

La disparition des animaux qui nous sont chers laisse des traces dans nos vies et nos cœurs, mais aussi dans la littérature. Voici quelques extraits d’ouvrages dont les auteurs ont tous, à titres divers, été touchés par la mort de leur(s) compagnons(s).

Mon chat, mon chien va partir – Sa maladie, sa perte, mon chagrin

Dr Frantz Cappé (Ed. Albin Michel)

Lors de l’adoption d’un animal, nous signons un pacte, comme dans Faust. Il nous accompagnera durant toute sa vie en nous offrant un « superflu indispensable » : sa joie, sa douceur, sa présence, sa fidélité ; et nous nous engagerons à l’aimer, le nourrir, le dorloter. Dans ce pacte, il y a également l’acceptation tacite qu’à un moment donné, il partira…

Les larmes d’Ulysse

(Rêves après la mort d’Ulysse)

Roger Grenier (Ed. Folio)

Les chiens parlent, d’ailleurs. Ils nous parlent dans nos rêves. J’ai rencontré beaucoup d’hommes et de femmes qui, comme moi, rêvent au chien qu’ils aimaient et qui n’est plus. Ils peuvent le retrouver la nuit, pendant des années, pas tout à fait tel qu’il était, mais se prêtant aux distorsions et aux cruelles fantaisies des songes. Aussi n’a-t-on pas toujours droit à de douces retrouvailles. Parfois, Ulysse, cet autre moi-même, mon double, ne me reconnaît pas, ou feint de m’ignorer, me plongeant dans la détresse.

Bestiaire

Paul Léautaud (Les Cahiers rouges -Ed. Grasset)

Quel courage ils (ses animaux – NDR) montrent pour mourir, quelle silencieuse résignation, et que c’est triste à voir, un pauvre être qui décline et meurt ainsi. Ce qui vous a tenu compagnie, ce qui vous a été si fidèle, si affectueux, ce qu’on a tenu dans ses bras, caressé et embrassé avec tant de tendresse, le perdre ainsi, ne plus voir qu’une chose inerte qu’on enveloppe dans des papiers et qu’on enfouit dans la terre, à pourrir, à se dissoudre. Que j’en ai sur le cœur de ces chagrins, qui me remontent tous, à chacune des nouvelles pertes que je fais, et quel cimetière est déjà ce jardin, où je les ai vus tous si heureux de vivre, de courir, de s’étaler au soleil (…). Leurs tombes ainsi tout autour de ma maison, il me semble que je prends encore soin d’eux, que je suis encore avec eux.